Lack Of Love

Publié le par Maldoror

Type d’article: Remember (Walking In The Sand)  

 

C’est rageant de se retrouver bloqué, coincé dans un jeu. Rien de pire que d’être perdu sans savoir que faire. On se met alors en quête s’une soluce ou l’on replonge dans le mode d’emploi.

 

Lack of Love (LoL pour les intimes) est sûrement le seul jeu sans mode d’emploi.

 

Son but est justement de se perdre, avec plaisir, abandon et dépaysement.

 

(l’ambiance d’Another World mélangée à du Pikmin, si on veut à peu près situer…)

 

LoL est sorti en 2000 sur Dreamcast au japon, édité par ASCII ( ?) et Lovedelic (???), et n’a jamais bénéficié d’une adaptation US ou Européenne, ni d’un portage sur un autre support.

 

En gros c’est un jeu méconnu (à tort)

 

LoL est totalement en japonais (*soupirs de déception dans la salle*), mais en fait, vu qu’il n’y a aucun dialogue, ça n’a pas d’importance. (*murmures de soulagement*)

 

Pour l’histoire, vous êtes envoyé dans l’espace dans le but de trouver une planète habitable et de la coloniser. En effet, la terre est devenue très polluée et surpeuplée.

 

A noter, la vidéo d’intro du jeu qui présente ce petit background est tout simplement BELLE. Les musiques du jeu sont signées Ryuichi Sakamoto que l’on ne présente plus (petit piano mélancolique tout à fait en accord avec l’intro et l’ambiance du jeu)

 

 

Niveau 1-1(comme dirait Mario).

 Le jeu commence.

Des bruits aquatiques. On cherche son personnage…ou suis-je ? de l’eau verdâtre, des œufs, des algues des poissons…Ah ! Les œufs commencent à monter vers la surface. Tiens, en bougeant le stick analogique, un des œufs se met à remuer…Ok, j’ai compris ou je suis… (remue, remue le stick) [j’essaie d’éclore] (sons aquatiques- un énorme poisson scrolle de droite à gauche et gobe un de mes confrère) oh oh ! (remue de plus en plus le stick pour survivre) ah ! (ça y’est, je suis débarrassé de ma gangue ) et je nage vers la surface.

  

Petite vidéo qui montre mon avatar/ créature qui s’échoue sur la berge (en fait une vasque géante). Voilà, je suis seul, perdu sur un autre monde, que je n’ai d’autre choix que d’explorer si je veux survivre…

 

C’est ainsi que démarre le jeu, je vous laisse la surprise de la suite, sachez juste que le jeu ne comporte que quatre actions possibles :

 Attaquer/se nourrir (touche rouge A) ;

 Communiquer (touche jaune X) ;

 Uriner (touche verte Y)

 Dormir (touche bleue B).

 

 Vous devez vous débrouiller avec ça. Il y a des points de sauvegarde (il suffit de dormir sur des « hexagones »), une journée dure 12 minutes environ, il n’y à pas de limite de temps, et votre énergie diminue régulièrement (a vous de trouver de quoi vous nourrir).

 

En conclusion : Foncez, jouez-y, laissez vous bercer par l’ambiance unique du soft, prenez des vacances avec, passez du temps dessus, plongez y, écoutez les bruits des diverses créatures…bref c’est du dépaysement en barre.

 

Et si vous êtes coincés, voici la soluce : (en anglais)

http://www.gamefaqs.com/console/dreamcast/game/577293.html

 

 

 

 

Publié dans pixels.morts

Commenter cet article

Krono-Ky 14/05/2007 21:58

Testé et franchement ce jeu est une pure merveille! Depaysant au possible mais o combien immersif!

Je le conseille vraiment a tous les possesseurs de Dreamcast ^^

maldoror 07/02/2007 19:30

ben en même temps, lost planet, tu as plus l'impression d'être lost dans les alpes ^^ (c'est assez répétitif et pas très vaste....)
mais je confirme, LoL, est un jeu qui convient tout à fait au manque d'évasion...

Romain de Cée 06/02/2007 14:16

Tu joues à Lost Planet, tu écris des articles sur une planète où tu en explore une autre... Besoin d'évasion?