Damocles

Publié le par Maldoror

Type d’article : Remember (walking in the sand)

 

 

Je vais une fois de plus radoter et vous parler d’un jeu auquel vous n’avez sûrement (une fois de plus) pas joué. (mais qu’est ce qu’il à toujours avec ces vieux jeux poussiéreux lui ?)

 

Le sujet du jour : Damoclès, sortit en 1990 sur Atari st.

 

Ce titre est une référence pour moi.

En premier lieu, c’est tout d’abord la taille immense de l’univers du jeu qui impressionne. En effet le jeu tient sur une disquette de 512 ko, est totalement en 3d (polygones non texturés) et ne comporte pas moins de 28 planètes à explorer, avec leurs atmosphères, leurs températures variables, leurs continents, leurs bâtiments, objets et véhicules.

Autre exemple : Midas, le 2ème planète comporte sur sa surface 16 million de pyramides identiques. La ou ça devient drôle, c’est que l’une d’entre elle peut vous aider…si vous la localisez !

 

Voici une carte du système solaire gamma pour vous donner une idée de la taille du truc :

 

 http://mercenarysite.free.fr/boxes/m2/damocles_poster_gamma.jpg

 

 

 

Pour l’histoire, en résumé, vous êtes envoyé sur la planète Eris, et cela 3 heures avant qu’une comète au nom de Damoclès entre en collision avec celle-ci.

Vous êtes convoqué par la présidente à capital city, et celle-ci vous donne comme mission de sauver Eris.

 

 

 

L’interface de ce jeu d’aventure se présente comme un Oblivion, avec une vue subjective à la première personne. Bien sur vous êtes à pied, mais vous apprendrez très vite à utiliser les différents véhicules terrestres, atmosphériques et interplanétaires. On ne peux quasiment pas se crasher, et les véhicules sont d’une maniabilité enfantine pour favoriser l’aspect aventure et recherche.

 

 

 

Là déjà vous vous dites « on est dans un grand jeu »…

 

 

 

Ce qui est encore plus intéressant, c’est que Damoclès propose 5 manières différentes de finir le jeu :

 

-1- Trouver les 8 explosifs ainsi que le détonateur à minuterie. Se poser sur Damoclès, jeter 7 explosifs et régler le huitième pour qu’il explose .Décoller rapidement et aller chercher la récompense de 10 000 000$ chez la présidente. Notez que l’on peu marchander avec la présidente en déclinant sa première offre et monter jusqu'à 20 000 000$, voir 25 000 000$ avec de la chance. Le risque est d’être reconduit sans rien du tout.

 

-2- Faire de même mais en faisant exploser Icarus avant que Damoclès ne la dépasse. Sans l’attraction d’Icarus, la comète est déviée et rate Eris (et ce n’est pas pré calculé, le jeu gère même la gravité et le déplacement des corps célestes !). Récupérer l’argent chez la présidente puis aller chez Lloyd pour rafler en plus 25 000 000$ pour avoir résolu le problème sans détruire Damoclès.

 

-3- Utiliser LA bombe Nova (bon courage pour la trouver !) et répéter l’étape n°1 ou n°2

 

-4- Aller sur Midas, trouver et utiliser le cristal magique pour réaliser un vœu (en choisissant de sauver Eris ou Eris et Damoclès)

-5- trouver et utiliser l’ordinateur de l’auteur et faites sauter Damoclès ou Icarus avant le passage de la comète.

 

Bref, c’est un jeu immense, sur lequel j’ai passé plus de tubes d’aspirine que sur Myst et plus de sueur et de temps que sur Morrowind.

 

Je le conseille à tous, même si graphiquement il à un peu vieillit, il reste un superbe mélange de jeu d’aventure, de rôle et de simulation.

 

En plus, n’étant pas le seul fan du titre, je vous conseille vivement ce site qui contient un remake (nommé MDDClone) pour PC, non pas de Damoclès, mais des 3 épisodes de la trilogie ! (Damoclès étant l’épisode n°2)

Et en français svp !

Vous pourrez ainsi découvrir ce soft atypique et y jouer sans forcément passer par un Atari St…

De plus le site propose le test, des screenshots ainsi que la soluce de la trilogie.

 

http://mercenarysite.free.fr/mercframes.htm

 

 

 

Un grand, grand jeu.

 

Foncez !

Publié dans pixels.morts

Commenter cet article